Choses à Savoir SCIENCES

Choses à Savoir SCIENCES

Choses à Savoir

Développez facilement votre culture scientifique grâce à un podcast quotidien !


Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Luister naar de laatste aflevering:

La plupart des espèces apparues sur la Terre ont une durée de vie limitée, certaines résistant plus longtemps que d'autres. De fait, plus de 99 % des organismes vivants ayant vécu sur notre planète ont cessé d'exister.


Mais certaines disparitions sont plus brutales et concernent davantage d'espèces. On les appelle, pour cette raison, des "extinctions de masse".


Les scientifiques en recensent cinq en tout. À chaque fois, des catastrophes naturelles ont précipité, en un temps record, la fin de 75 à 90 %¨des espèces présentes sur la Terre. L'extinction la plus connue, qui s'est produite voilà environ 66 millions d'années, a provoqué la disparition des dinosaures. La chute d'une énorme météorite serait en partie responsable de ce destin tragique.


D'autres extinctions de masse sont liées à des changements climatiques. Ainsi, l'extinction massive la plus ancienne, celle de l'Ordovicien-Silurien, qui s'est produite voilà environ 444 millions d'années, est due à une glaciation de grande ampleur.


La calotte glaciaire s'est beaucoup accrue, emprisonnant ainsi d'importantes quantités d'eau. Ce qui a entraîné une baisse sensible du niveau des océans. Le retrait de la mer et le refroidissement du climat entraînent alors la disparition d'environ 85 % des espèces vivant sur Terre.


Une autre extinction massive, dite du Dévonien, a commencé il y a environ 380 millions d'années. En une vingtaine d'années, elle a provoqué l'anéantissement des trois quarts des espèces présentes sur notre planète.


D'après les spécialistes, elle est due à la baisse brutale du niveau d'oxygène dans les mers. Le volcanisme serait peut-être à l'origine de ce phénomène.


Si l'on en croit certains scientifiques, nous serions à l'aube d'une sixième extinction de masse, plus rapide encore que les précédentes. Cette fois-ci, elle ne serait pas liée à des événements naturels, mais à l'action de l'homme.


D'après une étude récente, le taux de disparition des espèces serait cent fois plus élevé que lors des autres extinctions massives. Et encore ces chiffres alarmants ne portent-ils que sur les espèces connues par l'homme. De quoi inquiéter l'espèce humaine sur son propre devenir.



Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

Vorige afleveringen

  • 3303 - Combien d'exticntion de masse la Terre a-t-elle subi ? 
    Thu, 18 Jul 2024 - 0h
  • 3302 - Qu'est ce que la parthénogenèse ? 
    Wed, 17 Jul 2024 - 0h
  • 3301 - La rotation de la Terre affecte-t-elle les vols ? 
    Tue, 16 Jul 2024 - 0h
  • 3300 - Pourquoi les scribes égyptiens souffraient-ils d'arthrose ? 
    Mon, 15 Jul 2024 - 0h
  • 3299 - Le koala peut-il vraiment prédire la météo ? 
    Sun, 14 Jul 2024 - 0h
Meer afleveringen weergeven

Meer Nederlandse wetenschap en geneeskundepodcasts

Meer internationale wetenschap en geneeskundepodcasts

Kies een categorie